Nos formations


Les photos que vous allez visionner sont issues de nos exercices et formations internes, ainsi qu’à l’étranger. (France et Canada).
Je vais essayer de vous montrer l’ampleur et la difficulté de certain exercice. Il faut savoir que les photos ne donne pas toujours le vrai reflet de la réalité, ce qui donne une impression de plus petit ou moins important est souvent beaucoup plus grand ou dangereux qu’il n’y parait.
Canada (Toronto)

Feu généralisé

Début d’extinction à la lance ( binôme et formateur )

Extinction réacteur avec lance poudre ( 2 tuyaux sur lance )

Feu généralisé travail avec canon de VM

Travail au canon : application d’agent extincteur

Résultat de l’application total sur bâbord



France : IFOPSE Les avenières (Aix-les-Bains)

Feu de réacteur et début de feu de fuselage

Attaque massive au canon

Travail à la lance extinction et refroidissement en final

Attaque Bâbord et tribord à la lance

Début de sauvetage

Extraction des fumées à la lance (système venturi)

Mur de feu (représentant une citerne)

Vanne à atteindre et à fermer
Formation de Chateauroux


Conduite hors-chemin. OFF ROAD
Selon les incidents ou accidents, nous devons arriver à l’avion, et pour cela, il se peut que pour se rendre sur place, le terrain soit très difficile d’accès, surtout pour nos camions qui font entre 36 et 40 tonnes. Des techniques de conduites sont donc misent en application (OFF-ROAD). Pour cela, il faut apprendre et donc ensuite bien connaître les bases qui nous amènent à passer ou pas certains obstacles. Ceux-ci peuvent aller du passage de plateau haut, terrains accidentés (trous, bosses, ornières, etc.), dévers (plans inclinés), zones d’eau, chemins de terres et/ou de boues …

Passage difficile

Passage de dos d'âne

Plateau haut

Entrée dans la zone d'eau

Passage de la zone d'eau

Sortie de la zone d'eau

Passage accidenté


Feu généralisé
Voici un exercice sur un feu généralisé de l’avion :
Dans une intervention comme celle-ci, nous créons un couloir d’évacuation et protégeons les passagers. De l’autre côté, nous attaquons l’incendie généralisé. Le chef d’équipe (chef de manœuvre) prend les décisions sur les tactiques à adopter, celles-ci peuvent changer part rapport à l’évolution de l’incendie. Les pompiers connaissent leur travail, mais leur champ de vision est plus petit car ils sont concentrés sur leur travail, Le chef d’équipe (chef de manœuvre) qui est beaucoup plus en retrait sait faire évoluer leur travail.


Ouverture de porte / Découpe à la disqueuse
Dans certaines interventions, nous devons pénétrer dans l’avion afin de secourir les passagers, il se peut que les portes restent bloquées. Pour ce genre d’interventions, nous devons utiliser la ou les disqueuses, et découper à des endroits très précis pour pouvoir accéder à l’intérieur. Comme dans toutes les interventions, le chef d’équipe (chef de manœuvre) gère l’intervention et les actions à mettre en œuvre.


Etablissements long et feu de nappe hydro
Ici, dans l’exercice :
Nous avons fait un établissement longue distance, et avons dû déployer 180 mètres de tuyaux. La technique est celle utilisée pour les incendies de forêts, et permet de déployer plusieurs centaines de mètres en un temps très court. Il est possible de déployer plus d’un kilomètre de tuyaux pour arriver à travailler à la lance sur des lieux, où les feux sont inaccessibles avec des camions.